🚚 Livraison gratuite à partir de : 59€ d'achat

Tartre chez le chien : comment l’enlever et l’éviter ?

  • 9 min lu

Tartre chez le chien

Le tartre fait partie du quotidien du chien domestique. Bien loin de constituer une simple préoccupation esthétique, une mauvaise hygiène dentaire peut être à l’origine de bien des soucis chez nos amis les canidés. Le tartre doit par conséquent compter parmi les inquiétudes principales de chaque maitre. Voici donc nos conseils pour enlever le tartre et minimiser sa formation.

La formation du tartre : de quoi s’agit-il ?

Le tartre chez le chien, vous en avez déjà probablement vu : il s’agit d’une couche brune qui se dépose sur les dents de l’animal, et qui s’accentue au niveau de la gencive.

Le tartre apparait de façon progressive chez le chien. Il est causé par la formation de la plaque dentaire, un biofilm (c’est-à-dire un ensemble de bactéries) transparent et collant, naturellement présent dans la gueule de l'animal et qui se développe sur les restes de nourriture.

Au fil du temps, cette plaque dentaire va se minéraliser, notamment en raison d’un pH salivaire trop basique. Elle va alors devenir dure et solide : c’est le tartre qui se crée. Vous l’aurez donc compris : pour l'éviter, chez le chien comme chez l’homme, il faut en premier lieu limiter la formation de la plaque dentaire.

Il est d’usage de penser que la nourriture sèche (croquettes par exemple), permet de réduire la formation de tartre en raison de l’action mécanique de la mastication, contrairement à la nourriture humide (comme la pâtée). Si l’idée reste valable (l’effort de mastication contribuant en effet grandement à l’élimination de la plaque dentaire), des études montrent cependant des résultats très variables et il n’y aurait pas moins de tartre chez les chiens mangeant de la pâtée que chez ceux mangeant des croquettes.

En réalité, le processus est un peu plus complexe : il semblerait que le pH buccal du chien soit dépendant de son alimentation. La nourriture industrielle tend à rendre le pH de la bouche plus alcalin qu’à la normale, et donc, favoriserait la présence de tartre. 

De plus, certaines races de chiens sont plus prédisposées que d’autres, notamment les petites races aux dents très serrées et les chiens brachycéphales. Par ailleurs, si l'animal a mal aux dents ou à la mâchoire (en raison d’une gingivite, de l’arthrose, d’une maladie…), il mâchera moins bien, cela avantagera encore plus l’apparition de tartre, et peut se transformer en un cercle vicieux.

Les conséquences du tartre chez le chien

La présence de tartre va avoir de nombreuses répercussions sur la santé du chien.

La plaque dentaire va en effet continuer sa prolifération sur les crocs, mais aussi sur le tartre déjà présent, qui va alors s’accumuler. 

Une fois la gencive fragilisée, le tartre peut se répandre à la racine de la dent et sous la gencive, et être à l’origine d’affections diverses comme les gingivites, mais également les parodontites qui vont entrainer une destruction du tissu de soutien de la dent et un déchaussement. Il n’est d’ailleurs pas rare qu’à certains stades avancés, la dent ne tienne plus que par le tartre présent. Il est possible que l’animal souffre aussi de saignements récurrents, voire d’abcès.

Les bactéries continuent de se développer dans la bouche, et elles peuvent ensuite migrer dans tout l’organisme : elles sont donc capables de créer des infections sur d’autres organes. Souvent (et c’est ce qui gêne le maitre en premier lieu) elles vont aussi entrainer de l’halitose, c’est-à-dire une mauvaise haleine.

Bien sûr, la présence de tartre et les inconforts occasionnés peuvent être à l’origine de difficultés alimentaires : le chien peut alors avaler sa nourriture sans la mâcher, voire refuser de manger. Il peut également ne plus vouloir jouer, ou s’amuser à mastiquer des objets durs. Dans certains cas, il peut même devenir impossible de lui caresser la tête ou de regarder dans sa bouche, en particulier s’il a mal.

Comment enlever le tartre chez le chien (ou le réduire)?

Lorsque le tartre est installé, il n’y a pas beaucoup de solutions pour le retirer, hormis faire pratiquer un détartrage par ultrasons chez le vétérinaire. Cette technique se réalise sous anesthésie générale, et peut entrainer quelques fois la chute de dents si le tartre est bien présent et qu’il souffre de parodontites par exemple.

Bien sûr, le vétérinaire enlève le tartre, mais dès que le chien va recommencer à s’alimenter, celui-ci peut alors se reformer. Il est possible de pratiquer des détartrages régulièrement, tous les deux à trois ans, pour veiller à la bonne santé buccodentaire de son animal.

Dans tous les cas, il est vivement déconseillé d’essayer de gratter le tartre par vous-même : vous risquez de blesser votre chien, de créer des lésions et des infections en raison de la présence de nombreuses bactéries et donc d’aggraver le phénomène.

Comment prévenir la formation du tartre chez le chien ?

Vous l’aurez compris, le plus simple reste de faire en sorte que le tartre ne s’installe tout bonnement pas sur les dents de votre chien. Pour ce faire, plusieurs méthodes peuvent être utilisées.

Brossez-lui les dents !

LA technique imparable pour éviter la formation du tartre et réduire la plaque dentaire est identique à celle employée chez l’homme : il suffit de lui brosser les dents. 

Vous trouverez dans les commerces spécialisés ou en ligne des brosses à dents conçues pour les chiens. Certaines, comme la brosse Beaphar, possèdent même deux têtes de tailles différentes pour s’adapter plus facilement à leur morphologie.

brosses à dents pour chien

Il existe aussi des doigtiers qui ont la même vocation et qui peuvent être plus simples à manier et moins désagréables pour le chien. Le doigtier ou la brosse s’utilisent avec un dentifrice pour chiens ne nécessitant pas de rinçage. 

doigtiers pour chien

On trouve également des packs comprenant les différents accessoires comme le kit Vetocanis.

Nettoyez régulièrement les dents de votre compagnon, la partie externe ainsi que la face interne moins visible, mais qui est souvent encore plus exposée au tartre !

Bien sûr, si votre chien n’est pas habitué, apprenez-lui progressivement à se faire brosser les dents: ce n’est pas forcément un acte très agréable ni naturel pour lui.

kit hygiène dentaire pour chien

Observez sa bouche

Apprenez à observer régulièrement l’état de la bouche, des dents et des gencives de votre chien lorsque vous les brossez. Portez une attention particulière aux dépôts de tartre sur toutes les faces des dents, et regardez la couleur des gencives pour pouvoir agir rapidement en cas de gingivite par exemple. 

Enfin, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec votre vétérinaire si vous voyez des zones rouges et gonflées sur la gencive à la base de la dent (signes d’une gingivite) ou si votre animal semble avoir des difficultés pour manger.

Des friandises et des objets à mâcher pour aider à éliminer la plaque dentaire

Pour l’aider à atténuer la plaque dentaire (et par conséquent la formation de tartre), rien de mieux que de lui faire travailler son activité masticatoire.

La mastication est l’un des besoins fondamentaux des chiens. Elle est permet la libération d’endorphines (une hormone du bien-être), de réguler l’appétit, et surtout elle contribue à l’élimination de la plaque dentaire par frottement sur les dents ! C’est donc une activité idéale et indispensable pour la bonne santé de nos compagnons.

Les jouets anti-tartre

Pour éliminer la plaque dentaire, il existe différents types de jouets d’occupation. Ils sont souvent équipés de picots qui, lors de la mastication, vont venir frotter sur les dents des chiens pour participer à leur nettoyage.

De nombreuses enseignes en proposent, c’est par exemple le cas de la célèbre marque Kong Company, avec le Kong Dental Squeezz dans lequel il est possible de rajouter des friandises pour donner un côté encore plus attractif à ce jeu.

Dans la même idée, on retrouve également le Busy Buddy Bristle Bone de PetSafe, conçu sous la forme de cercles, avec différentes matières pour parvenir à nettoyer au mieux les dents du chien. Là encore, on peut y intégrer des friandises spécifiques pour rendre l’objet plus intéressant.

Busy Buddy Bristle Bone

Le bâton à mâcher

Simple et efficace, le bâton à mâcher pour chien est seulement constitué de bois. Pour éviter tout accident et donner à son compagnon celui qui sera le plus adapté à la pratique de la mastication, vous pouvez lui offrir un bâton à mâcher en bois d’olivier par exemple.

L’essence du bois est composée de tanins et de lignine qui vont limiter la prolifération bactérienne sur le jouet et en faire un objet plutôt hygiénique, parfait donc pour lutter contre la formation de la plaque dentaire. Le bâton à mâcher en bois d’olivier est séché et poncé (pour ne pas trouver d’échardes), puis infusé dans de l’huile d’olive vierge, aux propriétés bénéfiques pour le système immunitaire.

Il est important de choisir un bois à mâcher d’une taille adaptée à celle de votre animal pour éviter tout risque d’accident.

Les friandises anti-tartre

Il est également envisageable d’offrir à son chien des friandises totalement adaptées pour satisfaire son besoin masticatoire, mais aussi participer activement à la lutte contre la plaque dentaire.

Lorsque vous en choisissez pour votre animal, optez si possible pour des friandises naturelles et non pas industrielles. En effet, comme nous l’avons vu, la nourriture industrielle a tendance à favoriser l’apparition de tartre. Par ailleurs, les récompenses industrielles sont plutôt nocives pour les chiens, car elles sont souvent source de glucides et composées de nombreux additifs.

Alors, si vous recherchez des friandises naturelles parfaites pour votre chien, voici notre sélection.

Les friandises séchées pour chien

Les friandises séchées pour chiens ont la particularité d’être très diversifiées, et donc d’apporter de la nouveauté, de stimuler l’intérêt et de fournir à votre chien différentes textures à mâcher. Elles peuvent convenir à la fois aux mâchoires les plus délicates et à celles les plus puissantes, et constituent des friandises d’occupation plus qu’enrichissantes.

Par exemple, la peau d’agneau séchée est une alternative très attrayante pour les chiens et une friandise naturelle qui peut contribuer à la bonne santé buccodentaire de nos compagnons.

Outre sa composition très riche en protéines, elle est peu dure ce qui en fait une récompense adaptée à tout type de chien.

Autre alternative originale, le nerf de bœuf séché est lui aussi très riche en protéines et donc parfaitement adapté au système digestif des chiens. Plus résistant, il permettra d’offrir à votre animal une occupation de plus longue durée, mais toujours naturelle.

Là encore, il est essentiel de s’orienter vers un nerf de bœuf d’une taille correspondant à celle de votre compagnon pour prévenir tout accident.

Bois de cerf pour chien

Le bois de cerf pour chien est l’une des friandises phares dans le domaine de la récompense naturelle. Issue de la mue des cervidés, un bois est composé d’une partie osseuse qui entoure un centre en moelle, ce qui en fait un objet ludique avec différentes textures. Le chien va passer du temps à tenter de récupérer la moelle, et donc le mâchouiller un peu dans tous les sens, ce qui permet là encore de contribuer au nettoyage des dents.

Le bois de cerf est assez solide lui aussi, il faut par conséquent rester vigilant avec les chiens aux mâchoires les plus délicates, et être prudent avec ceux qui ont beaucoup de tartre, car ils peuvent plus facilement se créer des lésions sur les gencives.

Des compléments alimentaires pour éviter la formation de tartre

Hormis l’activité masticatoire, il est également possible de complémenter son chien avec des produits naturels permettant de réduire le tartre ou en tous cas d’éviter sa formation.

On peut citer par exemple le célèbre Plaque Off ou encore le Plaque Destructor, présentés tous deux sous forme de poudre. Composés d’algues, ces produits sont utilisés par voie orale, en les rajoutant à la ration ou à l’eau de boisson. Ainsi avalée, la poudre d’algue va avoir plusieurs rôles : celui de limiter la formation de plaque dentaire mais aussi de ramollir le tartre existant pour qu’il puisse être ôté plus facilement, en particulier lors du brossage hebdomadaire.

D’autres marques en commercialisent également sous la forme de comprimés, plus simples à doser et à administrer, comme le Denticroc plaque off de Clément Thekan.

plaqueoff

Être attentif à l’alimentation de son chien

Afin de limiter l’alcalinisation du pH buccal du chien, et donc d’éviter l’apparition du tartre, il est conseillé d’être vigilant sur le choix de l’aliment destiné à son compagnon. Évitez si possible la nourriture industrielle pour privilégier une alimentation naturelle comme le BARF ou encore la ration ménagère, et à défaut prenez garde à la qualité des croquettes que vous lui donnez.

Conclusion

Le tartre, même s’il est naturel, peut rapidement devenir un calvaire pour le maitre et son chien. Douleurs aux gencives, mauvaise haleine, infections… Les conséquences sont nombreuses et peuvent vraiment être néfastes pour nos compagnons. Aussi, il est du devoir du propriétaire de faire le nécessaire pour éviter qu’il ne s’accumule sur les dents de son animal et qu’il nuise à son bien-être et sa bonne santé.

Pensez donc à brosser les dents de votre chien régulièrement (en prenant soin de l’habituer progressivement). Vous pouvez également cumuler plusieurs techniques (jouets de mastication, compléments alimentaires et friandises naturelles) pour limiter au maximum la formation de tartre et prévenir tous les ennuis qu’il pourrait entrainer.

Enfin, en cas de doute, n’hésitez pas à faire appel à votre vétérinaire.

Image par Michael Bußmann de Pixabay

Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

Rechercher