🚚 Livraison gratuite à partir de : 59€ d'achat

Chien stressé : symptômes, causes et solutions

  • 10 min lu

Chien stressé : symptômes, causes et solutions

Le stress chez le chien est une source de mal-être qui peut être complexe à mettre en évidence et pourtant qui est assez courante. Bien que de nombreuses causes et symptômes y soient associés, ce n’est pas une fatalité car beaucoup de solutions existent.

Qu'est-ce que le stress chez le chien ? 

Le stress est une réponse totalement naturelle de l’organisme, qui, en raison de stimuli extérieurs, va créer une sorte de mise en alerte. 

En principe, ce réflexe est quelque chose de bénéfique et nécessaire à la survie d’une espèce (ou à la vie de façon générale) : c’est lui qui nous fait réagir en cas de faim, de froid ou de chaud, ou face à un danger par exemple. Il permet notamment la libération de certaines hormones comme l’adrénaline. 

Les émotions positives peuvent elles aussi déclencher un état de stress, comme une excitation. 

Cependant, le stress peut être problématique s’il devient compulsif et/ou qu’il est lié à une anxiété ou encore une phobie. Il peut provoquer des troubles du comportement et entrainer des soucis de santé et par conséquent du mal-être chez l’animal. Il est donc important d’être vigilant et de faire de son mieux pour éviter que son chien ne soit angoissé.

Les symptômes du stress chez le chien

Les manifestations du stress chez le chien sont très variables, et peuvent être communes à différents troubles ou maladies, ce qui le rend quelques fois difficile à diagnostiquer. 

Cependant, parmi les symptômes les plus courants, on peut citer :

  • Des problèmes digestifs (comme la perte d’appétit ou au contraire la boulimie, les diarrhées, les douleurs au niveau du ventre…) ;
  • Un halètement sans avoir fait d’efforts particuliers ;
  • Une perte de poils, un léchage compulsif, voire de l’automutilation ;
  • Une hypersalivation anormale ;
  • Des modifications physiques : oreilles portées en arrière, queue entre les jambes, tremblements…
  • Une hyperactivité, voire une hyperréactivité, de la nervosité et un manque d’attention, de l’agressivité ou encore des réactions inhabituelles ;
  • Des vocalisations excessives ;
  • Des destructions ;
  • De la malpropreté.

Ces symptômes sont très nombreux, mais ne relèvent pas tous d’un problème de stress et peuvent être associés à d’autres pathologies. Par ailleurs, ils peuvent être visibles de façon spontanée ou au contraire sur du long terme, apparaitre à la suite d’un facteur déclenchant ou pas, et il peut y en avoir un seul ou plusieurs en même temps. Pour résumer, il n’y a donc aucune généralité sur les formes que peut prendre le stress chez le chien.

Pourquoi mon chien est-il stressé ? 

Les causes de stress chez le chien peuvent malheureusement être très diverses, il est alors quelques fois particulièrement difficile de trouver la raison de ce mal-être. Certaines sont cependant un peu plus fréquentes que d’autres.

L’anxiété de séparation

Cette pathologie est l’une des causes principales de stress chez le chien. Celle-ci, aussi appelée quelques fois hyperattachement, est liée à un attachement excessif (voire maladif) de l'animal à son maitre. La séparation d’avec celui-ci, ne fut-ce que pour quelques minutes, est très mal vécue par le chien qui fait alors une crise de panique. 

Souvent, le maitre pense que son compagnon se venge d’avoir été laissé seul, mais il est important de rappeler que ce n’est pas le cas : le chien supporte difficilement l’éloignement, car il n’a pas appris à être indépendant.

Peurs et phobies

Autre source fréquente de stress : les peurs et les phobies. Elles peuvent être de nature très diverses, et avoir une raison accidentelle ou complètement inconnue. 

Certains chiens ont peur des bruits violents, comme les orages ou les feux d’artifices par exemple, qui provoquent une réaction importante et excessive. 

D’autres peuvent également appréhender les trajets en voiture ou les visites chez le vétérinaire ou même, dans certains cas, être effrayés par leur maitre si le lien de confiance n’est encore pas établi ou a été brisé. 

Quoiqu’il en soit, les crises de panique se font alors à des moments très précis (lors du contact avec l’évènement déclencheur), et il est assez facile de faire le lien de cause à effet.

Ennui et manque de stimulation

Si le chien s’ennuie, manque de stimulation ou que ses besoins fondamentaux ne sont pas respectés, il peut être stressé. 

En plus d’être bien traité, le propriétaire doit en effet permettre à son compagnon d'avoir quotidiennement de l'activité physique, mais aussi mentale, de rencontrer ses congénères, de japper, mais également de mordiller des objets. 

Certains de ces besoins sont évincés par les maitres, notamment si cela crée une gêne, comme c’est le cas lors d’aboiements intempestifs ou de destructions liées au besoin de mastication. Cela entraine alors une augmentation du mal-être chez l'animal qui va essayer de combler ces besoins encore plus, et c’est le début d’un cercle vicieux.

Un changement dans son cadre de vie

Le chien peut aussi ressentir du stress en raison d’une modification dans son foyer : arrivée d’un bébé, déménagement, variation des horaires de travail du maitre… Là encore, le changement de comportement peut survenir très rapidement, il est donc quelques fois assez simple d’en trouver la cause. 

Les maladies

La maladie chez l’animal comme chez l’homme est une source de stress pour l’organisme: se retrouvant déséquilibré, il va créer un état d’alerte qui peut se transformer dans certains cas en anxiété. 

Un maitre stressé

Avoir un maitre stressé va également être une source d'inquiétude pour le chien, car il va ressentir l’angoisse de son propriétaire. 

Il faut toujours garder en mémoire que la cause du stress chez le chien peut aussi relever d’un traumatisme beaucoup plus ancien voire inconnu de son propriétaire, ou de l’accumulation de plusieurs éléments différents, faisant alors dépasser son seuil de tolérance habituel et le mettant en état de stress. 

Comment calmer un chien stressé ? 

Identifier la raison de son mal-être

Si vous pensez que votre chien est stressé et afin de pouvoir réduire cet état, il est essentiel de déterminer en premier lieu quelles en sont les causes. Il est alors indispensable de se poser certaines questions : 

  • À quel moment fait-il des crises d'angoisse ?
  • Y a-t-il eu un changement dans notre foyer ?
  • Est-il malade ?
  • Est-ce que je réponds à l’ensemble de ses besoins fondamentaux ?

Une visite chez le vétérinaire ou un rendez-vous avec un éducateur peut vous aider à y voir plus clair si vous ne parvenez pas à en trouver la raison. 

Une fois la raison connue, vous pouvez alors tâcher de résoudre ce comportement à l'aide de la méthode la plus adaptée.

Éducation et apprentissage positifs

Une bonne éducation et une socialisation correcte permettent souvent de résoudre bien des soucis de comportement chez le chien. 

Mais si malgré tout il souffre d’une phobie, vous pouvez le désensibiliser à l’objet de sa peur en le mettant en contact de façon progressive et surtout en respectant son rythme, pour qu’il comprenne qu’il n’a rien à redouter. C’est un travail long et difficile pour le chien, et chaque effort doit être récompensé.

Faire régulièrement de courts trajets en voiture si les transports le stressent ou des visites de courtoisie au vétérinaire pour éviter la crainte de la blouse blanche peuvent l’aider à solutionner ou à atténuer sa peur. 

Pour ce qui est de l’anxiété de séparation, il en va de même : il faut lui enseigner la solitude et l’indépendance, en lui faisant comprendre que se retrouver seul n’est pas angoissant et qu’il peut même y trouver un aspect positif (avec des jouets spéciaux pour l’occuper par exemple). 

Enfin, si le chien apprécie de façon générale la mise en place de rituels et de routines pour lui permettre de prendre ses repères, il reste important de demeurer un peu flexible afin de lui apprendre à s’adapter. Sinon, la moindre variation dans son mode de vie pourrait être la cause d’une peur.

Dans tous les cas, ne punissez jamais un chien qui est effrayé et stressé : cela augmenterait son niveau d'inquiétude et pourrait créer d’autres traumatismes. 

Répondre a ses besoins fondamentaux pour éviter le stress

Pour avoir un chien équilibré et moins enclin à faire des crises de stress, il est important de respecter ses besoins fondamentaux. 

  • N’oubliez pas qu'il doit absolument avoir une activité physique régulière adaptée à sa race, son âge, et ses éventuels problèmes de santé : course, jeux en extérieur ou encore des exercices ludiques sont nécessaires à son bien-être ; 
  • Pensez à respecter son besoin de s’exprimer et de voir des congénères pour avoir des contacts sociaux ;
  • Et enfin (et surtout) ne négligez jamais la stimulation mentale et l'activité masticatoire. La mastication en particulier est essentielle, c’est un comportement naturel qui lui permet entre autres de libérer des hormones du bonheur décontractantes : les endorphines et la dopamine. Elle est donc idéale pour un chien stressé : rien de tel que de lui donner de quoi mastiquer durant la journée et les moments de crise pour faire redescendre la pression!

Il existe pour cela de nombreux jouets, jeux d’occupation et friandises qui seront parfaitement adaptées pour lui

Jouets et jeux d’occupation recommandés

Le Pipolino

LePipolino est un objet d’occupation multitâches : c’est en effet un distributeur de nourriture très ingénieux et surtout différent : il est de forme cylindrique avec de petits trous, et le chien doit le faire rouler pour faire sortir les croquettes une par une. Ce jeu lui permet d’avoir une occupation ludique stimulant son cerveau et répondant à son besoin d’activité mentale !
Pipolino

Le Kong Classic

Le Kong Classic est l’un des jouets les plus répandus et les plus adaptés pour les chiens. Cet objet en forme de bonhomme de neige, conçu dans un caoutchouc ultra résistant et aux propriétés rebondissantes est très amusant pour nos compagnons. Creux, il peut être garni de friandises ce qui le rend très attractif et permet à l’animal de passer de nombreuses heures à s’occuper, jouer, le lécher, le mordre, et essayer de dénicher les petits bouts de nourriture qui s’y trouvent.
Kong Classic medium

La peluche antistress

On trouve également de nombreuses peluches antistress pour chien. Si certains modèles sont de simples peluches, d’autres sont beaucoup plus élaborés comme le Snuggle Puppy, qui, avec ses poches chauffantes et son imitateur de battement cardiaque, va créer un réconfort très apaisant pour le chien.

peluche anti-stress pour chien

Le tapis de léchage Sodapup

La cible à lécher Sodapup est également un jouet parfait pour les chiens stressés, notamment s’ils ont peur d’une situation en particulier. 

Il est recouvert de petits picots qu’il faut tartiner d’aliment : pâtée, beurre de cacahuète, fromage… Le choix est vaste ! 

Le chien va donc le lécher, essayer de récupérer la nourriture et s’occuper ainsi l’esprit avec quelque chose de positif qui lui apportera du bien-être. 

L’idée est d’associer ce moment calme et ludique à une situation qu’il redoute ou avec laquelle il n’est pas à l’aise pour qu’il ne panique pas, qu’il se rende compte qu’il n’y a pas lieu de s’inquiéter et qu’il trouve une forme de plaisir. Il peut notamment être utile pour la désensibilisation au toilettage ou pour le medical training. 

cible medical training chien

Le bâton à mâcher pour chien

Les bâtons à mâcher pour chien sont tout simplement des morceaux en bois poncés pour éviter les échardes, et sont parfaitement adaptés pour nos compagnons. Sans danger, provenant de cultures non traitées, ils leur permettent de satisfaire leur besoin de mastication de façon saine et durable. 

baton à macher pour chien en forme d'os
Les friandises pour chien

Pour combler le besoin de mastiquer et apporter une touche de gourmandise, les friandises sont idéales, et en particulier pour les chiens les plus stressés. Cependant, il est important de leur fournir des gâteries adaptées, naturelles et saines, et d’éviter les produits industriels souvent composés de glucides et d’additifs.

Parmi celles que nous pouvons vous recommander pour votre compagnon, vous pouvez essayer les friandises séchées pour chien Capitaine Croq. Issues de diverses viandes, qu’il s’agisse de poulet, de bœuf ou même de poisson, elles permettent d’offrir à votre chien un vaste choix de goûts, de textures et de formes pour en faire des aliments attractifs et stimulants. 

Elles sont plus ou moins solides selon le type de gâterie, sont des sources de nutriments très intéressantes, comme la chondroïtine ou le collagène, et surtout sont complètement naturelles. Pour les mâchouilleurs féroces, le museau de bœuf séché sera parfait de par sa résistance. Pour ceux aux quenottes plus sensibles, ou pour les chiots, les oreilles de lapin séchées constitueront une alternative différente et originale.

Enfin, les bois de cervidés sont également vivement conseillés pour les chiens ayant besoin de s’occuper durant de longs moments. Le bois de cerf pour chien par exemple, issu de la mue naturelle de l’animal, est composé d’une partie externe dure, à mastiquer, et d’une partie interne tendre, la moelle, à lécher. Il est donc idéal pour gruger et s’amuser longtemps avec un objet sain et ludique. 

La vie avec un chien stressé

Lui offrir un lieu de vie agréable

La stabilité est importante pour le chien, il reste donc indispensable de lui offrir une place qui lui sera dédiée, calme et sécurisante : elle aura un rôle capital pour l’apaiser en cas de stress, notamment si vous n’êtes pas là.

Vous pouvez lui aménager un lieu de vie si possible clos et couvert, comme une petite pièce dans votre maison ou sinon simplement une niche d’intérieur, pour qu’il puisse s’y réfugier en cas de besoin. 

Un coin dodo confortable est essentiel quand il a peur, mais il doit aussi s’y sentir à son aise lors des siestes : le sommeil du chien (environ 14h par jour !) doit être de bonne qualité pour s’assurer qu’il soit en bonne santé. D’ailleurs le manque de sommeil peut être une source... de stress ! 

Pour le lui aménager, vous pouvez installer un panier confortable ou encore un coussin antistress. De forme ronde ou ovale, très doux et avec des rebords lui permettant de se créer un petit nid douillet, ce genre de tapis est idéal pour un chien qui a besoin de se rassurer.  

Vous pouvez aussi lui offrir une niche d’intérieur comme le modèle Fido Nook d’Omlet, parfait pour composer un cocon bien tranquille pour votre compagnon.

Anticiper

Dans certains cas, si cela est possible en fonction de la situation, il est important de l’aider à surmonter ses craintes en anticipant. 

Si vous savez qu’un orage se prépare et qu’il en a peur, ou qu’il y a des feux d’artifice qui vont avoir lieu et que cela l’effraie, alors mettez-le à l’abri dans un endroit calme qu’il connait, sécurisé et sans risque pour lui (comme sa niche), et donnez-lui des jouets pour se changer les idées et se décontracter. Si cela ne le réconfortera peut-être pas complètement, la crise sera tout de même atténuée.

Combattre le stress du chien avec des traitements naturels

De nombreux traitements naturels existent pour calmer un chien enclin au stress. 

C’est par exemple le cas de l’homéopathie (avec le Gelsemium), ou des mélanges de fleurs de Bach adaptés aux animaux et vendus sur internet ou encore en pharmacie. 

L’aromathérapie, avec des huiles essentielles comme la Camomille Noble, va également avoir des propriétés relaxantes pour le chien.

La diffusion de phéromones (comme le collier Adaptil), peut également être une aide précieuse.

L’aide du professionnel

Dans tous les cas, si votre chien est stressé, il est recommandé de se faire aider par un vétérinaire ou un éducateur comportementaliste. Ces professionnels peuvent vous permettre de trouver la raison du mal-être de votre compagnon, et vous proposer des solutions adaptées pour diminuer son anxiété et lui offrir une vie meilleure.

Image par Kenji Ogusu de Pixabay

Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

Rechercher